Sur le sentier de ma vie, jolie mélancolie,

 J'ai envie d'y semer quelques grains de blé

Mettre à germé lentilles ,et certains millepertuis

Pour que mon avenir efface la tristesse des années

 

Sur les arbres, souder des baies pleines de magie

Les recouvrir de quelques flocons doux, givrés

Déposer sur le tronc des mots sensuels , pour lui

Pour qu'il me redécouvre, qu'il m'aime avec fierté

 

Sur mon cœur, accrocher les notes si jolies

Et cherchant ailleurs d'autres tonalités,

Cadence tellement folle infernale et adoucie

Pour que mes jambes me portent , me fassent danser

 

Sur mon esprit gommer ces heures de tragi-comédie

Y dessiner des renards, des étoiles qui ne font que briller

Illuminer mes pas, mon regard fermé, amaigri

Pour voir jaillir le petit Prince , le laissé me raconter

 

Sur le sentier de mon avenir, sacrée psychiatrie

J'ai envie de virevolter, de chanter, de crier

Mettre un sens aux heures, confectionner une jolie galerie

Pour me sentir vivre dans les couleurs de ma thérapie