Il y a des mots réconfortant, ceux qui aident vraiment

Et puis des écrits bien émouvants

Face à la douleur du temps, il passe en s'en allant

En prendre conscience maintenant, profitez en explosant

Puis avoir peur du présent, encore plus qu'auparavant

La jeunesse s'éfface lentement, on y croit plus c'est agaçant

Je veux rire gentiement, vivre sereinement

Rattraper ce manque abondant , remplir mon coeur d'enfant

Il passe en s'en allant, peu de gestes encourageants

On doute et tout en errant, on avance titubant

Les pleurent témoignants, d'un mal être remplissant

Je suis là récoltant mes années , tout en refoulant

Ce mal-être oppressant, m'oubliant sagement

Déprimer en cachant, écrire en cafardant

Vider ce trop plein brutalisant mon coeur de maman

Rien transmettre à mes enfants, égailler ma vie en la brodant

En peinturlurant ou même en dessinant

Apaiser leurs corps en les carressant

Penser à eux en les bichonnant , en rires bien saoulants

Je reste là , il passe en s'en allant ...